fleche conférences le mardi à 14h30 palais des congrès 1er étage cliquez ici pour en savoir plus

Sauf précision contraire les conférences se passeront dans la salle de spectacle des mardi à 14h 30 sauf   un jour ou deux le jeudi;  L’AG   débutera à    14 h 00

Pour connaître un peu le conférencier et avoir un bref aperçu du sujet, cliquez sur chaque date et nom.

 

 

 

19 septembre fleche Alain BARATON: les jardins de Versailles

Le parc du château de Versailles

Alain BARATON 

Jardinier en Chef des jardins de Trianon, du Grand Parc de Versailles et du domaine de Marly

               Il évoquera la grande et la petite histoire de ces lieux célèbres, les lignées de jardiniers qui s’y sont succédés et l’origine des arbres venus pour certains de continents lointains.

« Versailles est une ville à quatre lieues de Paris, renommée à cause du superbe château où Louis XIV faisait sa résidence ordinaire. Ce château royal est l’objet le plus digne de votre curiosité.Tout ce que la nature et l’art ont de plus éclatant et ce que les anciens et les modernes ont inventé de plus parfait, où qu’ils ont travaillé de plus achevé, et qui mérite mieux l’admiration des hommes, y brille de toutes parts. »

 Ces quelques lignes sont extraites d’un guide de visite du château de Versailles et de ses jardins paru en 1716.  Elles attestent de l’intérêt du public pour la demeure royale depuis sa création.  Cet engouement n’a jamais cessé et, depuis plusieurs siècles, des millions de visiteurs se pressent chaque année devant les grilles pour découvrir un château et des jardins sans pareil.

3 octobre fleche Jean Claude PIERRE: économe et fier de l’être

Économe et fier de l’être !

Jean-Claude PIERRE

Conférencier, président de l’association Nature et culture, défenseur pour un développement durable et soutenable

             Nous vivons dans une société qui semble avoir fait de la consommation, du « toujours plus », l’ultime horizon de l’humanité.

Ce « modèle » de développement dont les hypermarchés sont devenus les symboles dès les années 60, a connu une période faste et même euphorique que l’on a appelé les « 30 glorieuses ».

               Nous commençons à peine d’en voir l’envers, de prendre conscience de ses conséquences sur nos vies, sur la société et… sur la planète… La publicité nous conditionne, le gaspillage se vit à grande échelle, les inégalités s’aggravent et la Terre, l’unique « demeure des hommes », subit des atteintes irréversibles qui mettent en péril les fragiles mécanismes qui y assurent la vie et l’harmonie.

               L’opinion, et c’est heureux, commence de prendre ces problèmes au sérieux et, partout, d’autres modes de production, d’aménagement, d’échange, se mettent en place, redonnent de l’espoir et rendent possible une véritable « transition ».

               Nous avons tous un rôle à jouer. Nous nous devons de re-voir, de re-juger, de ré-agir afin d’être davantage acteur que consommateur et de transmettre à nos enfants une terre fertile et belle où il fasse bon vivre…C’est en fait une belle perspective qui s’offre à nous : celle de tourner le dos à l’indifférence et à la résignation, de redonner du sens et de la valeur à nos actions ce qui implique, tout simplement :

de « Penser plus pour dé-penser moins… et vivre mieux ! »

17 octobre fleche Assemblée Générale et Mr DEROLLEPOT: le tour des iles Bretonnes à pieds

 Assemblée Générale  suivie de :

Le tour des îles bretonnes à pied

Claude DEROLLEPOT

Retraité de France Telecom  Ancien joueur de football au FC Lorient ; Ancien entraineur à la GSI Loisirs : randonnées, vélo, photos, conférences et danse bretonne.  . projet en relation avec la Bretagne en 3 parties :

               Le tour du littoral breton ( achevé )

               Le tour des îles bretonnes (achevé)

               Le canal de Nantes à Brest ( en cours)

               Le tour du littoral de 2 450 Km a été effectué  en concomitance avec celui sur les îles, la plupart du temps en solitaire et en pratiquant l’auto stop  ( 218 jours et 738 heures de marche). Je ne marchais que 3 jours consécutifs au maximum afin de rédiger mes impressions nécessaires au livre que j’écrivais. Je dormais exclusivement en chambres d’hôtes. Je faisais entre 17 et 18 Km par jour afin de m’imprégner des sites, de faire des photos à ma guise.

7 novembre fleche Gabriel LE CORNO : 1917-2017 les commémorations

Mémoire de 1917

Gabriel LE CORNO

Agrégé de géographie, professeur en lycée et classes préparatoires, spécialiste de la géopolitique  de l’Allemagne

               En 1917, 3 événements essentiels font basculer le sort de la guerre :

  • L’effroyable échec du Chemin des Dames,
  • l’entrée en guerre des USA
  • la révolution russe.

Aussi, mon exposé aura 3 objectifs

  • Présenter ces 3 événements
  • En évaluer la symbolique des commémorations du centenaire
  • Surtout tenter d’évaluer les conséquences des ces événements sur notre monde d’aujourd’hui

21 novembre fleche Jean Pierre ELIE : La fin des grands voiliers cap-horniers

 La fin des grands voiliers cap-horniers de commerce français 

Jean-Pierre ELIE

Médecin retraité

Petit-fils du capitaine de l’Émilie Galline

Membre de l’association Cap-Horn au Long Cours

 

               La guerre 14-18 accélèrera la fin des grands voiliers cap-horniers de commerce, nos grands voiliers 3 ou 4 mâts. La France avait besoin des nitrates (salpêtre) du Chili pour la fabrication des explosifs, mais au retour les sous-marins allemands feront des ravages parmi ces grands voiliers. L’ouverture du canal de Panama en août 1914 passera inaperçue pendant la guerre et les voiliers continueront à passer par le dangereux Cap-Horn.

               Le dernier voyage du trois-mâts Emilie Galline et de son capitaine Jean-Baptiste Pédron, en 1917, en sera l’illustration.

               200 documents, plusieurs sur l’histoire de la Terre de feu, et des luttes pour le désert d’Atacama…

5 décembre fleche Bernard BOULEAU : Napoléon III / 1837 1852

Napoléon III : De l’exil américain à l’avènement de l’Empire.

(1837 à 1852)

Bernard BOULEAU

Originaire de la Sarthe, Universitaire et professeur, membre de l’association des Auteurs du Maine et du Loir.

 Suite de la conférence de 2017

               Revenu en Suisse, après son court séjour américain, Louis-Napoléon Bonaparte doit rapidement rallier l’Angleterre où il demeurera jusqu’en 1840, avant d’entreprendre et de rater son débarquement à Boulogne. S’en suivront ensuite six longues années d’incarcération au fort d’Ham dans la Somme avant son évasion et son retour en Angleterre.

               La révolution de février 1848 allait bientôt lui donner les moyens de parvenir au pouvoir en se présentant d’abord comme député, puis comme Président de la République en décembre 1848.

               Elu confortablement, il allait très vite se retrouver dans l’incapacité d’agir, ne disposant pas de la majorité des députés. Réduit à l’impuissance et ne pouvant pas se représenter, il décida, après de longues hésitations, à tenter le coup d’État de décembre 1851 qui lui permit d’appliquer son programme social lors des premiers mois de 1852, avant d’accepter l’Empire en décembre.

12 décembre fleche Françoise SAUVAGER : l’Apithérapie

L’apithérapie :

Comment utiliser les produits de la ruche en santé humaine ?

Françoise SAUVAGER

Pharmacien de formation, enseignant-chercheur en microbiologie à la faculté de pharmacie de Rennes ; en retraite actuellement

               Les principaux produits de la ruche utilisés par l’Homme : le miel, la propolis (résine récoltée par l’abeille sur les bourgeons des arbres), le pollen, la gelée royale, le venin et la cire d’abeilles seront présentés.

               Le mode de récolte de tous ces produits par l’abeille et par l’homme, puis les principaux constituants à vertu thérapeutique et leur propriétés, et enfin l’utilisation en médecine humaine, en précisant pour chacun, les modes d’administration et les contre-indications éventuelles seront décrits.

9 janvier fleche Pierre Yves JONIN : La mémoire est confirmée

La conférence est confirmée à la date de 9 janvier

 La mémoire: comment la conserver? Quand faut-il s’en inquiéter? »

 Pierre Yves JONIN

Psychologue spécialisé en neuropsychologie, CHU Rennes

La mémoire humaine : comment la conserver ? faut-il s’inquiéter ?

 

Une première partie consistera en l’abord contemporain de la question de la mémoire sous l’angle de la psychologie cognitive et des neurosciences. Cette section introduira les notions de systèmes de mémoire, et visera à déconstruire la notion de « mémoire » issue du sens commun. En outre, l’impact des stéréotypes sur le vieillissement de la mémoire sera présenté, pour ses implications concrètes dans la vie quotidienne.

Une seconde partie décrira les différentes méthodes d’entraînement, de facilitation ou d’optimisation des mémoires, et leurs fondements empiriques. L’accent sera mis sur la déconstruction de la métaphore musculaire du cerveau.

Une dernière partie évoquera les circonstances dans lesquelles on peut s’inquiéter de sa mémoire, de ses dysfonctionnements, et les marches à suivre possible.

 

pierreyves.jonin@chu-rennes.fr

16 janvier fleche François LOTH : Qu’est-ce qu’une personne ?

Qu’est ce qu’une personne ?

 François LOTH

docteur en philosophie, chercheur associé à l’université de Rennes 1

               Qu’est-ce qu’une personne et quelle est la relation entre une personne et son corps?

               Si une personne humaine est constituée d’un corps, est-elle identique à ce corps?

Une réponse qui consiste à dire que nous sommes notre corps et rien d’autre que ce corps amène à considérer que nous sommes tous (et seulement?) des animaux de l’espèce homo-sapiens.

               Toutefois, que faire de la pensée et de la conscience de soi qui constitue notre identité?

Pour la partie de l’éthique qui s’occupe des questions liées à la biologie les concepts «d’identité persomielle» et de «personne» occupent une place centrale.

 

23 janvier fleche Guillaume KOSMICKI : Jacques OFFENCBACH

Jacques Offenbach ou les turpitudes du second Empire  (1819-1880)

Guillaume KOSMICKI

Professeur de musique au conservatoire de Pontivy, enseignant,  conférencier en musicologie.

               Cette conférence propose une plongée dans les grands succès du roi des divertissements, vedette du second Empire, Jacques Offenbach.

               Ils permettent de prendre le pouls de cette époque et de la société du moment.

 

6 février fleche Alain GAPIHAN: TAFTA, CETA les grands traités actuel et enjeux

                        « TAFTA, CETA et autres traités de libre-échange, quels contenus, quels enjeux ? »

Alain  GAPIHAN

Licence Psychologie sociale et maîtrise de sociologie, Paris Sorbonne

Doctorat 3° cycle, ethno-psychologie, Paris Sorbonne

Ecole des Langues Orientales, Bambara, ¨Paris

Professeur certifié Sciences Economiques et Sociales, Lycée de Loudéac et Université Rennes 2

               Le TAFTA (traité de libre-échange UE-USA), bien que suspendu par Donald Trump, reste dans les tuyaux. Le CETA (traité de libre-échange UE-Canada), non encore signé mais déjà en application « provisoire ». L’accord UE-Japon en cours de négociation.

               Trois traités commerciaux de libre-échange négociés par l’UE depuis plusieurs années, sans transparence ni débats publics. Que contiennent ces traités ? A quoi nous engagent-ils au niveau national ? au niveau local ? Quels apports et quels risques économiques et sociaux ? Ils sont aussi un enjeu pour nos démocraties.

13 février fleche Adrien ABHERVE : la compagnie de Brassens

La Compagnie Brassens, c’est quatre hommes et une femme piqués de Georges

Adrien  ABHERVE   
Portrait du groupe :
Deux guitares, une contrebasse, un chanteur, une flûte traversière et une passion commune  pour le chanteur sétois. Voilà les ingrédients de la Compagnie Brassens, un groupe landernéen .

Les deux « piliers » du groupe, Adrien et Michel, se sont mis à fredonner il y a quatre ans, rejoints ensuite par Fanch, contrebassiste, puis Jean-Claude et Marie.

               « On ne connaît souvent que trois ou quatre chansons de Brassens, regrette Adrien, le chanteur, qui a grandi bercé par ses paroles. Chanson pour l’Auvergnat, Les Sabots d’Hélène, Le Gorille »
               Des textes « qui causent » à toutes les générations, des textes inépuisables… « La musique est simple mais les paroles complexes », ajoute Michel, guitariste. Et quelles sont leurs chansons fétiches ? Pour Fanch, c’est La Marine. Pour Adrien, L’Orage. « Quand il pleut, ça me redonne du peps », lance-t-il. Michel lui, porte son dévolu sur La maîtresse d’école.

13 mars fleche Marc DUFUMIER : Pays, paysans, Paysages

Pays paysans paysage

Marc DUFUMIER 

Professeur émérite à AgroParisTech,  président de la nouvelle association pour la Fondation René-Dumont, membre du comité scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot, membre du conseil scientifique de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), président de la Plate-forme pour le commerce équitable (PFCE) et administrateur du Centre d’actions et de réalisations internationales (CARI).

Il plaide pour une agriculture inspirée de l’agro-écologie ; il est partisan d’une application stricte du principe de précaution en ce qui concerne la culture de plantes transgéniques.

 

               De moins en moins paysanne, de plus en plus industrielle, l’agriculture française est en crise. En concurrence les uns avec les autres dans le contexte d’une mondialisation croissante des échanges des produits agro-alimentaires, nos agriculteurs ont été pour la plupart contraints de mécaniser, motoriser, “chimiser” et spécialiser outrancièrement, leurs systèmes de culture et d’élevage. …

               Avec malheureusement pour conséquences : des paysages totalement défigurés, des bocages en disparition, une pollution croissante de l’air et des eaux, la prolifération d’algues vertes sur le littoral, l’effondrement des abeilles, des inondations plus fréquentes et dramatiques dans les vallées, ….

               Faute de pouvoir rester compétitives, nombreuses ont été les familles paysannes qui ont dû quitter leurs régions d’origine, leurs “pays”, et chercher tant bien que mal un autre emploi ailleurs.

               Au départ des paysans, succède bien souvent la fermeture des magasins, des caf. Les “pays” perdent progressivement de leur attractivité et un grand nombre de nos campagnes sont en voie de désertification, tandis que les meilleures terres agricoles sont bitumées sous l’emprise d’une urbanisation souvent mal contrôlée.

20 mars fleche Philippe MABO le coeur : une pompe « électrique »

Le cœur, une pompe « électrique »

Philippe MABO 

Professeur à l’Université de Rennes 1

Praticien Hospitalier au CHU de Rennes (Chef du pôle Cœur-Poumons-Vaisseaux).

Membre du conseil d’administration de la Société Française de Cardiologie dont il est ancien président du groupe de « rythmologie et stimulation cardiaque ».

               La contraction cardiaque, dont la finalité est d’assurer un débit sanguin adapté aux besoins des différents organes, est sous tendue par une activité « électrique » qui déclenche les mouvements de calcium moteurs de la contraction des cellules atriales et ventriculaires. Le « réseau électrique » assure l’automatisme cardiaque, l’adaptation de la fréquence aux besoins instantanés des tissus et la parfaite synchronisation de contraction des cellules atriales et ventriculaires.

               Ce réseau peut malheureusement dysfonctionner, induisant alors une inefficacité partielle au totale de la contraction cardiaque, qu’il s’agisse d’une anomalie de l’automatisme, de la transmission de l’influx au sein des cavités cardiaques ou d’un emballement d’un groupe cellulaire, avec pour conséquence un cœur trop lent ou trop rapide pouvant à l’extrême entrainer des syncopes ou une mort subite.

               La rythmologie est la discipline qui s’intéresse à ces troubles du rythme cardiaque afin de proposer les traitements adaptés, médicaments ou, le plus souvent aujourd’hui, approches non pharmacologiques, prothèses électroniques implantables (stimulateurs, défibrillateurs, resynchronisateurs) ou techniques ablatives endocavitaires (suppression des circuits arythmogènes). L’objet de la présentation sera de faire le point sur les avancées majeures en ce domaine.

27 mars fleche Olivier MACAUX :Victor Hugo romancier

Victor Hugo romancier

Olivier MACAUX

Doctorat en lettres modernes, conférencier en littérature. 

               En reprenant à son compte les procédés du roman populaire et du conte, Hugo n’abandonne pas pour autant les grandes interrogations métaphysiques qui jalonnent toute son œuvre. Il pose la question de la nature du mal et soulève les grands mystères de la liberté et de la destinée à travers la création de personnages « mythiques et complexes (Quasimodo, Jean Valjean, Cosette, Gwynplaine ou Gauvain) qui reflètent les tourments de l’individu jugé monstrueux par l’ordre social.

                Nous montrerons ainsi dans cette conférence que le cycle des premiers romans, qui s’achève avec la parution de Notre-Dame de Paris en 1831, annonce précisément les grands romans de l’exil où, des Misérables (1862) à Quatre-vingt treize (1872), Hugo s’affirme comme un admirable romancier oscillant entre le sentiment tragique de l’Histoire et l’aspiration utopique au progrès, jouant des contraires et des stéréotypes pour mieux sonder en profondeur le mystère du réel et de l’humain.

3 avril fleche Jean Pierre MORVAN: Les chevaliers de la houle ( film)

 Les Chevaliers de la Houle

Jean Pierre  MORVAN

Géomètre..Photographe autodidacte

Réalisations audiovisuelles.

2002: Compostelle, prix du Jury au Festival de l’image et de l’aventure à St-Valéry en Caux.

2012:La Cité Baby réalisation terminée en 2013

2014 :Le Chemin de la Plata réalisation programmée au Festival de Chartres en Février 2015 .

2016 : Les Chevaliers de la Houle

               Face à la pêche industrielle, et aux lobbies européens ,quel avenir pour la pêche côtière en Bretagne?

               A travers plusieurs métiers de la pêche, nous découvrons le quotidien de ces artisans de la mer. Si leur vie est rude, elle est aussi passionnante! Les rencontres sont chaleureuses avec des personnages attachants, profondément humains. Ce sont des hommes de courage ayant la volonté farouche de pérenniser le métier.

10 avril fleche Dominique ANTERION : La révolution Hausmann

 Haussmann ou la révolution du nouveau Paris

Dominique ANTERION

Diplômé d’histoire moderne (E.H.E.S.S Paris) et d’histoire de l’art (école du Louvre). Chargé actuellement de la conservation des collections historiques de la Monnaie de Paris

      Le pourquoi et le comment d’une ville moderne que le monde entier nous envie.            

A l’heure des débats qui animent la classe politique du Grand Paris, la politique haussmannienne mérite qu’on s’y attarde en détails.

15 mai fleche Nicolas GUEGUEN : soumission et manipulation

La manipulation et soumission

Nicolas GUEGUEN 

Professeur à l’UBS  à Vannes, il nous a déjà présenté ses conférences sur les prénoms et  sur la séduction et l’influence des talons hauts

               Il existe un nombre important de facteurs qui nous environnent, de situations qui nous influencent et de techniques de manipulation qui peuvent nous conduire à nous inciter à faire ce que nous ne ferions pas spontanément. Parfois utilisés consciemment ou inconsciemment par les autres mais aussi par nous-mêmes, ces facteurs d’influence peuvent nous mener très loin dans l’horreur comme dans le don de soi.

29 mai fleche Aurélie MASSAUX : le cerveau endormi

Le cerveau endormi

Aurélie MASSAUX 

Enseignant-chercheur en microbiologie à la faculté de pharmacie de Rennes ;  retraitée.

               Nous sommes presque un quart de notre vie à dormir.

               Est-ce du temps perdu ou une nécessité pour notre organisme ?

               Quand et pourquoi avons-nous sommeil ?

               A quoi ressemblent nos nuits de sommeil ?

               Mais surtout, pourquoi dormir ?

               Et si ce sommeil ne vient pas, ou est perturbé, quelles sont les causes et les conséquences ?

               De multiples questions sur le sommeil et un point commun : notre cerveau.

Venez découvrir la place centrale qu’il occupe lors de nos nuits.

Oreillers et couettes admis dans la salle !