fleche conférences le mardi à 14h30 palais des congrès 1er étage cliquez ici pour en savoir plus

Sauf précision contraire les conférences se passeront dans la salle de spectacle des mardi à 14h 30 sauf   un jour ou deux le jeudi;  L’AG   débutera à    14 h 00

Pour connaître un peu le conférencier et avoir un bref aperçu du sujet, cliquez sur chaque date et nom.

 

 

 

27 septembre fleche la Chine et ses échanges avec le monde musulman et l’Europe

par Mr Ahmed Djebbar

Université des sciences et des Technologies de Lille

« Sciences et Technologies en Chine : Contributions et échanges »

Des innovations scientifiques et des découvertes technologiques, attribuées à la Chine des temps anciens, ont circulé relativement tôt et ont enrichi les savoirs et les savoirs-faire des différentes sociétés voisines des frontières de la Chine, avant d’arriver dans les métropoles européennes du moyen-âge et de la Renaissance. Mais l’on ignore souvent les voies par lesquelles ces connaissances ont circulé d’Est en Ouest et comment elles ont circulé.

Par ailleurs, les recherches de ces dernières décennies ont levé le voile sur une circulation inverse, celle de savoirs théoriques et techniques d’abord de l’Espace musulman des IXe-XVe siècles, puis de l’Europe post-renaissance, avec « l’Empire du milieu ».

La conférence tentera d’apporter quelques éclairages sur ces deux types de circulation et ce qu’il en a résulté comme développement dans les différentes sociétés qui ont produit ces savoirs ou qui les ont empruntés.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11 octobre fleche Chagall

par Mme Jacqueline DUROC

historienne de l’art française spécialiste de la peinture en Bretagne.                                                       Jacqueline Duroc est diplômée de l’université de Rennes 2, où elle a été l’élève de Denise Delouche. Auteur d’une thèse de Doctorat en Histoire de l’art sur L’iconographie des îles bretonnes (1850-1950). elle est l’auteur de nombreux livres d’art, seule ou en collaboration, et d’articles dans Arts de l’Ouest, Bulletin de l’association bretonne, Cahiers de l’Iroise, Mer, Arts, Culture.

 

La peinture de Chagall (1887 – 1985) offre des images peu communes, un univers fantastique mis en place par ce créateur à l’imagination vagabonde. La fusion du rêve et de la réalité trouve son expression dans l’enchevêtrement de formes expressives et de couleurs irréelles : ciel rouge vif, violoniste au visage vert, personnages traversant le ciel. Aucun artiste avant Chagall n’avait peuplé le ciel coiffant des vues de villes, d’autant de personnages et d’animaux volants. L’artiste a trouvé son inspiration en Russie, en France, aux États-Unis. Avec son installation à « La Ruche », Chagall a été profondément immergé dans le milieu artistique parisien. Cependant, il est toujours resté en marge des mouvements d’avant-garde. Bella, rencontrée en 1909, est une source d’inspiration majeure pour Chagall qui se représente avec elle, volant au-dessus de Vitebsk, une illustration du transport amoureux… Chagall considérait la peinture « comme une fenêtre à travers laquelle on pouvait s’envoler vers un autre monde ».

18 octobre fleche AG et diaporama J P MORVAN

Assemblée générale ordinaire comme d’habitude

Assemblée générale  suivie du  diaporama de Jean Pierre MORVAN

Diaporama  de Jean Pierre Morvan

Sous les Ailes de L’ Archange-Beauté  intemporelle d’un site  universel dans la lumière d’un matin de printemps! La horde touristique n’a pas encore envahi le lieu et pour quelques instants encore  l’Archange est seul, contemplant en son Royaume, le mariage de la mer et du vent !………

8 novembre fleche les réseaux sociaux

par Mr Georges MITAUT

  • Ingénieur en télécommunications de I’ENST (Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications – Paris)
  • Ingénieur d’étude en Recherche et Développement en commutation téléphonique • Développements informatiques et ingénierie des systèmes de télécommunications

Comprendre les réseaux sociaux sur le Web

Réseaux, social, sociaux, Facebook, Twitter, Web 2.0, risques

Les réseaux sociaux sur Internet ont pris une importance considérable dans la vie de beaucoup de citoyens, chez les jeunes notamment (Facebook), mais aussi chez les hommes politiques (Twitter) ou même chez les anciens (Copains d’avant). Il s’agit de comprendre et d’analyser cette véritable révolution qui affecte aussi le monde professionnel (LinkedIn, Viadeo). Les principaux réseaux sociaux seront brièvement présentés.

Les bénéfices apportés par les réseaux sociaux sont immenses (lien social avec abolition des contraintes de distance et de temps, gestion de carrière, recrutement, loisir, communautés d’intérêts). Les risques eux aussi sont immenses, amplifiés qu’ils sont par l’effet multiplicatif considérable d’Internet : danger pour les mineurs, escroqueries en tout genre, usurpation d’identité, mise à mal de la vie privée (avec une conservation souvent illimitée des données personnelles). Éducation et formation aux réseaux sociaux ne progressent

15 novembre fleche l’histoire du chemin de fer en France

par Mr Jean Pierre Feuillet

Proviseur honoraire, historien des Chemins de Fer

La conférence  évoque la naissance tant révolutionnaire que chaotique du Chemin de Fer, son accession au quasi-monopole des transports terrestres dans les années 1900, sa confrontation avec la concurrence qui le conduit vers un déclin assuré, et sa renaissance en ce début du vingt-et-unième siècle.

La première partie décrit la véritable révolution que constitue la naissance du chemin de fer en 1804. Avec lui, tout change d’échelle. Vitesse, tonnages transportés, distances parcourues sont multipliées. Après des débuts chaotiques, c’est un système cohérent qui se met en place et atteint une réelle maturité vers 1880.

La seconde partie traite de l’évolution qui fait passer le chemin de fer d’une situation monopolistique à un stade de concurrence acharnée qui annonce un déclin jugé irréversible par beaucoup dans les années cinquante. C’est pourtant aussi l’époque des perfectionnements incessants, notamment avec l’apparition de l’électricité comme moyen de traction.

La troisième partie présente les mutations qui s’enchaînent depuis 1955 où la vitesse record de 331 km/h fut atteinte, jusqu’à la mise en service du TGV en 1981. Elles se poursuivent sur tous les fronts : confort, vitesse, services régionaux avec les TER, réseaux de banlieues, sans compter les évolutions techniques peu visibles du public comme l’électronique et l’informatique pourtant capitales.

La conclusion est en forme de point d’interrogation sur l’avenir : Demain quel chemin de fer ?

 

22 novembre fleche lES MATHS / A QUOI CA SERT

Par Mr Frédéric ROSARD

Beaucoup l’évoque mais peu la connaisse réellement.

La théorie des jeux constitue une approche mathématique de problèmes de stratégie dans des domaines aussi divers que variés que l’économie, la stratégie militaire, la vérification des déclarations fiscales; même une mère qui décide de partager un gâteau entre ses deux enfants,  applique (sans forcément le savoir) la théorie des jeux afin d’éviter tout problème.

A travers une galerie de portraits nous nous intéresserons à l’historique de cette théorie.

La Théorie des jeux

Généralement la théorie des jeux est mal connue du grand public.

Nous jouerons bien sur et nous essaierons de découvrir comment, à travers ces petits jeux ; nous pouvons tenter de résoudre des problèmes plus complexes.

8 décembre fleche La psychanalyse du père Noel le jeudi 8 12

Par Mr Yann LUKAS

Psychanalyse du Père Noël

 Le Père Noël est né en 1822 à New-York. En presque deux siècles, il a beaucoup changé, et il est désormais mondialement connu. Mais que se cache-t-il derrière ses apparences débonnaires ?

 Le Père Noël est en effet l’héritier lointain des fêtes païennes de l’Antiquité qui célébraient le solstice d’hiver. Pour récupérer à son profit la tradition des saturnales ou de la chasse sauvage d’Odin, l’Église popularise le culte de saint Martin, puis de saint Nicolas et, enfin, de l’Enfant Jésus distributeur de cadeaux. Le Père Noël ne peut apparaître que dans une société déliée du culte des saints, ce qui explique sa naissance aux États-Unis, dans un monde libéral et protestant, ainsi que sa rapide popularité dans les pays liés au protestantisme. Son pouvoir sur les enfants en fait rapidement un mythe habilement exploité par des forces qui n’ont rien à voir avec la fête chrétienne : la publicité, l’idéologie anticléricale, ou la franc-maçonnerie.

10 janvier fleche 20 ans de dérèglements des marchés agricoles en Europe

par Mr Jean Cordier

Jean Cordier est Professeur à Agrocampus Ouest à Rennes. Il a fait ses études à Nancy, ingénieur agronome et maîtrise de sciences économiques. Il a travaillé quelques mois chez Glon Elevage à Pontivy. Il est Professeur à l’ESSEC, école de commerce en région parisienne, à son retour en France avant de venir à Rennes en 1992 comme Professeur à l’Ecole d’agronomie (devenue Agrocampus).Il travaille sur la gestion micro-économique du risque sur les marchés agricoles et aussi sur la gestion macro-économique des risques agricoles et donc sur les politiques agricoles

20 ans de dérèglements des marchés agricoles en Europe, quel impact et avenir pour la Bretagne ?

La réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) de 1992 a initié une dérèglementation des marchés agricoles européens. Il s’agissait de rendre la PAC compatible avec le projet d’engagement international de l’Union Européenne, finalement signé en 1994 dans les accords de Marrakech. Les dérives de la PAC antérieure, avec ses prix largement plus élevés que les prix internationaux, ses excédents coûteux à stocker et à exporter, sa stabilité de marché intérieur créant une instabilité extérieure, trouvaient ainsi un terme. Depuis 1992, les marchés ont été progressivement dérégulés, en commençant par les oléagineux puis les céréales et en finissant par le lait en 2015 et le sucre en 2017. La dérégulation conduit à la baisse des prix et à leur volatilité. C’est pourquoi la PAC s’est orientée vers un soutien au revenu agricole par des aides directes « découplées », des aides « compensatrices de baisse des prix » initialement puis infléchies en 2014 vers la « compensation » de création de biens publics (environnement, biodiversité, changement climatique).  

 Le développement agricole de la Bretagne s’est fondé sur une relative intensification de la production, en particulier pour les productions animales (porc, volaille et lait). Si le marché du porc est resté en dehors des aides publiques, à l’exception d’épisodes de stockage privé lors de périodes d’engorgement de marché, les marchés du lait et de la volaille ont largement bénéficié de la régulation publique. Quel est l’impact de la dérégulation pour les filières bretonnes ? Quel avenir pour ces productions en Bretagne dans un environnement concurrentiel mondial ? Quels moyens de compétitivité ? Quels instruments de gestion du risque faut-il développer ? Que demander à la PAC post 2020 ?   

17 janvier fleche photo-journalisme, faut-il tout montrer

par Mr Jean Pierre Chapelle

Journaliste, rédacteur à Ouest-France

Education à l’image : quel ambition ?

L’image, fixe ou mobile, analogique ou numérique, fournie par des professionnels ou par des amateurs, est omniprésente dans nos lieux privés comme dans nos lieux publics. Plus aucun fait divers, aucune actualité brûlante ( « breaking news »), aucun événement ‘ampleur historique ou anecdotique, ni aucun moment de notre vie la plus quotidienne, n’échappe « au triomphe de l’image ».

Ce flot ininterrompu pose de graves questions à quiconque dans un média ( journal, télévision, blog, site web, réseau social …) doit décider de sa parution ou de sa non-diffusion. Mais ce brouhaha visuel oblige aussi à s’interroger sur les attentes, les perceptions et les interprétations des « spectateurs » : enfants ou adultes, préparés ou non à le recevoir.

Ne sommes-nous pas aujourd’hui devant un défi éducatif d’une ampleur comparable à celui de Jules Ferry en 1880 face à l’écriture et à la lecture ? En plus d’apprendre à « lire », écrire, compter », ne faut-il pas maintenant apprendre à « regarder , à voir et à penser les images » ?

Ces interrogations seront au cœur de la conférence que donnera Jean Pierre Chapelle ex-rédacteur en chef adjoint à Ouest-France

 

24 janvier fleche la musique espagnole de la fin 19ème au début 20 ème

par Mr Guillaume Kosmicki

Professeur de musique au conservatoire de Pontivy, conférencier en musicologie

             Les Compositeurs espagnols du début du 20e siècle et leur influence sur l’Europe :
Albeniz, Granados, Falla…
À la fin du 19e siècle, la musique savante espagnole renaît de ses cendres, portée par Albéniz, Granados, puis Falla, Mompou, Rodrigo, Turina etc. Issue de l’éveil d’une conscience nationale, nourrie de la richesse incroyable des folklores du pays (séguedille, bolero, jota, flamenco…), elle envoûtera le monde et tout particulièrement la France, où de nombreux compositeurs se laisseront influencer par son souffle exotique et sa fraîcheur, parmi lesquels Lalo, Chabrier, Bizet, Saint-Saëns, Debussy et Ravel.

31 janvier fleche les machines peuvent-elles penser

par Mr François LOTH

Docteur en philosophie, chercheur associé à l’université de Rennes 1

Les machines peuvent-elles penser?

 

Le cerveau, composé d’un tissu mou et d’une texture gélatineuse, est l’organe de notre pensée et le siège de notre conscience.

Depuis la Renaissance, l’être humain entretient un fantasme, celui de construire des machines qui imitent le cerveau humain.

La machine à calculer et l’ordinateur sont des produits de ces tentatives.

Mais que signifie pour une machine « être intelligente» ? Est-il possible qu’une machine pense ? Et si les machines devenaient plus intelligentes que nous?

28 février fleche le climat à tous les temps

par Mr Alain Mazaud

Alain Mazaud est chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement  de Gif-sur-Yvette (LSCE-IPSL, CEA-CNRS-UVSQ).
Docteur habilité et agrégé de l’Université, ses recherches portent sur les variations passées du climat et du champ magnétique terrestre.
Il a participé à plusieurs campagnes océanographiques, à bord du bateau français Marion-Dufresne et du navire américain Joides-Resolution.
Il partage son temps entre ses activités de recherche et la communication au LSCE

 

Les spécialistes du climat s’efforcent d’identifier les variations climatiques, d’origine naturelle ou liées aux activités humaines. Ils proposent également des scénarios de son évolution future, pour évaluer les impacts sociétaux (risques climatiques) et environnementaux.
          Pour cela, les chercheurs étudient les changements actuels causés par l’utilisation massive des combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon), qui provoquent une augmentation rapide des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Ils reconstruisent également les climats du passé à partir de différentes archives climatiques (glace polaire, sédiments marins, archives continentales..). Pour le futur, la simulation numérique consiste à calculer des évolutions climatiques possibles à partir de différents scénarios sociaux-économiques. Tous ces travaux synthétisés tous les 6 ans environ dans les rapports du Giec. La Cop21 réunie à Paris fin 2015 a rassemblé de nombreux états dans le but d’établir les actions permettant de limiter à moins de 2°C le réchauffement global à l’horizon 2100.

 

7 mars fleche les arcanes de la police judiciaire

Par Mr Jean Paul MAUGUEN

Jean-Paul MAUGUEN, ex directeur d’enquêtes criminelles à la section des recherches de Rennes a participé à la solution de 150 hold-up et à 1000 arrestations dans le milieu du grand banditisme .

Il fera plonger les auditeurs dans les arcanes de la police judiciaire. Il est vrai qu’à l’instar de la passion du citoyen pour les polars, films ou littérature, il est utile de sortir du classique scénario flic-truand où les enquêtes sont réussies après quelques heures. La police judiciaire est un vaste sujet mais tellement passionnant, intriguant, qu’il va vous la narrer en toute simplicité. Le but de cette conférence est d’expliquer ce qu’est une enquête quelle qu’en soit la gravité, d’en détailler les méandres ; en parlant aussi de toutes les personnes qui sont contactées pour concrétiser les investigations (en somme un rôle citoyen). Ses propos relatent de cas vécus qu’il détaille, certes avec beaucoup d’humour mais parfois aussi avec une certaine rigueur, tout en respectant les limites de la décence. Ceci afin de ne pas choquer le public mais surtout de l’intéresser.

Il parle dans les prémices du rôle de la magistrature en général, des experts de toutes sortes en se basant sur sa propre expérience et celle de ses équipiers. Un petit clin d’ œil à l’actualité ou à des affaires anciennes non résolues.

Il racontera sa participation à l’affaire Heaulme et du travail de son jeune poulain et ami J F Abgrall, etc… En conclusion, le domaine judiciaire est comme un satellite accompagné de nombreuses comètes différentes les unes des autres

14 mars fleche La Turquie et l’Europe

par Mr Alain COLLAS

Alain Collas, agrégé et docteur en histoire, chargé d’enseignement à l’Université de Bretagne sud, chercheur associé au Cerhio Cnrs UMR 6258, membre de l’AR5 IHEDN.

La Turquie a longtemps été un modèle de développement laïc dans un pays musulman. Depuis quelques années nous assistons à un retour en force de l’Islam dans ce pays. Après avoir rappelé l’histoire depuis la chute de l’Empire ottoman, nous verrons la politique conduite par M.Erdogan et son parti. Nous verrons ensuite les objectifs géopolitiques de la Turquie et son souhait d’être une grande puissance régionale avec bien des difficultés à surmonter.

4 avril fleche Promenade au quartier latin

par Mr Jean AUBRY

professeur honoraire de lettres, conférencier

 

  Après avoir défini le terme de « latin » et tracer les limites du quartier, la conférence vous emmènera dans une promenade qui nous permettra d’évoquer les écrivains dont la vie, d’une manière ou d’une autre, est liée au Quartier latin. C’est ainsi que nous essayerons de faire revivre Villon s’apprêtant à cambrioler le collège de Navarre, Joachim du Bellay écrivant le manifeste littéraire de La Pléïade, Molière se lançant dans l’aventure de L’Illustre Théâtre, Voltaire discutant de l’ENCYCLOPEDIE avec Diderot au café Procope, G. Sand dînant au Magny en compagnie de Sainte-Beuve ou de Tourgueniev, Verlaine se traînant de café en café ou Hemingway errant dans les rues de ce quartier qui ne fut pas toujours bien famé. Et quelques autres que vous découvrirez. Et sans oublier des monuments célèbres comme la Sorbonne, la bibliothèque Ste-Geneviève et… la Tour d’Argent.

25 avril fleche l’Islande : terre de feu et de glaces

par Mr Sylvain BLAIS

Maître de Conférences à Géosciences Rennes (Université de Rennes I), conférencier il s’est consacré à l’étude de roches volcaniques actuelles et anciennes, notamment les komatiites, roches volcaniques ayant existé au tout début de la formation de la Terre, à une période très reculée  nommée  » Archéen « , c’est à dire plus ancienne que 2,5 Milliards d’années.

L’Islande est une vaste île (350 km environ x 510 km), au milieu de l’océan Atlantique Nord. Elle correspond à la partie émergée d’une gigantesque chaîne de montagnes sous-marine longue de 15 000 kilomètres environ qui sépare l’océan Atlantique du Nord au Sud (la dorsale médio-atlantique). La tectonique des plaques indique qu’elle correspond à l’écartement des plaques européenne et nord-américaine à la vitesse moyenne de deux centimètres par an.

Cet écartement provoque de nombreux séismes, mais de très faible intensité et un volcanisme important. Cet apport de matière de la profondeur (le manteau terrestre) vers la surface (la croûte terrestre) contribue à la création des plaques océaniques. En Islande, ce phénomène d’expansion océanique est couplé à la remontée massive de matériel mantellique (point chaud, qui provoque l’émersion de l’île). Cette émersion est le résultat d’une double activité volcanique : le volcanisme de la dorsale médio-atlantique d’une part, des anomalies thermiques ponctuelles appelées « points chauds » à l’origine d’épanchements volcaniques considérables, d’autre part. La dernière spécificité de l’Islande est sa position juste au sud du cercle polaire arctique, ce qui induit la présence de glaciers dont la superficie a varié considérablement au cours des temps géologiques et qui ont participé activement au façonnage de la morphologie de l’île.

Les éruptions récentes du volcan sous glaciaire Eyjafjöll (avril – mai 2010), du Bardarbunga (août 2014 – février 2015) seront évoquées, ainsi que les éruptions plus anciennes qui ont façonné cette île, véritable laboratoire géologique

9 mai fleche biologie et mathématiques

par Mr Jean Cormier

Biochimiste

Professeur de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC),

Responsable d’équipe : Traduction Cycle, Cellulaire et Développement

Créateur et Directeur du Réseau d’Activité scientifique André Ricard depuis Janvier 2010

Chercheur dans une équipe du CNRS basée à  Roscoff

Mr Cormier est venu nous faire une conférence sur l’intérêt des oursins  dans les recherches génétiques.

 

Maman, les petits oursins qui vivent dans l’eau savent-ils compter…?

 

La biologie est la science du vivant. Cette science a très longtemps été imperméable aux mathématiques. Les nouvelles technologies qui ont explosé en ce début de XXIème siècle ont brisé les barrières qui séparaient des domaines de recherches scientifiques. Les approches intuitives de la biologie font de plus en plus appel aux approches cartésiennes des mathématiques.                    

L’objectif de cette présentation est de faire comprendre, par des termes simples et des exemples concrets, le cheminement que suit le scientifique pour aborder le monde du vivant avec les outils mathématiques. Comment un biologiste non-mathématicien peut-il aborder sa question de recherche avec les outils complexes qu’offrent les mathématiques ? Pourquoi cette approche est-elle si importante dans le cadre des prédictions des évènements biologiques ? Quel impacte pour la médecine ? L’approche cartésienne des mathématiques tuera t-elle la poésie qu’engendre la beauté de l’observation du vivant ?

Devant ces questions, nous nous sentons tous un peu effrayés. Le conférencier, biologiste de formation et utilisant l’oursin comme modèle de recherche , s’est confronté à cette crainte au cours de son parcours scientifique. Il vous invite à partager les espoirs, les craintes et les émotions qui émergent de cette approche scientifique novatrice. C’est pourquoi,  le titre de la conférence fait référence à la comptine enfantine : « Maman, les petits bateaux… ». L’espoir du conférencier est que personne ne sorte de cet échange avec l’impression d’être un « gros béta », comme dans la chanson…mais qu’au contraire, que chacun comprenne les potentiels de découvertes que cette approche offre pour les jeunes générations.

 

 

16 mai fleche La jeunesse de Napoléon III

Par Mr Bernard BOULEAU

Bernard Bouleau, auteur de trois ouvrages consacrés à Napoléon III, évoquera dans sa conférence la jeunesse et plus précisément les 28 premières années de Louis-Napoléon-Bonaparte, troisième fils d’Hortense et de Louis Bonaparte, roi de Hollande et frère de Napoléon Ier. Il insistera sur les longues années d’exil passées en Suisse, en Allemagne, en Italie et en Angleterre à partir de 1815.

– Années d’études passées en Allemagne dans la résidence achetée par sa mère à Arenenberg sur le versant helvétique du lac de Constance.

– Séjour en Italie et à Rome en compagnie de son frère aîné. Il y fera ses premières armes révolutionnaires au service de l’Italie républicaine à partir de 1831.

La mort de l’Aiglon en 1832 fera de lui le prétendant officiel à la succession bonapartiste.

Enfin sa rencontre en 1835 avec Persigny allait lui permettre de passer à l’action avec la tentative avortée de Strasbourg en 1836.

30 mai fleche l’œuvre d’Alfred Hitchcock, entre désir et réalité

par Mr Didier LE ROUX

Conférencier spécialisé dans le 7ème art : le cinéma

Chez Alfred Hitchcock, les récits policiers et d’espionnage servent en  réalité de paravents à la question qui l’intéresse prioritairement : le désir, et son corollaire la culpabilité. Comment il grandit, pour  aboutir à la formation d’un couple, comment il décroit au point que le  mari cherche à tuer son épouse. « Jeune et Innocent », « Une femme disparaît », « L’Inconnu du Nord Express », « Le Crime était presque  parfait », « Fenêtre sur cour », « Vertigo », « La Mort aux trousses »,  « Psychose », ou « Les Oiseaux », entre autres, en portent le témoignage.

6 juin fleche Adolphe SAX et l’histoire du saxophone

par Mr Jacques RAVENEL

Saxophoniste, enseignant, conférencierSaxophoniste, Premier prix du Conservatoire d’Angers. On le retrouve dans Ze big band, l’Aman octet, de plus petites formations comme le duo avec Pascal Salmon, le trio ou le quartet de jazz.

Pédagogue, il enseigne au sein des départements Jazz et musiques actuelles amplifiées du Conservatoire l de Rennes

 

Conférence «Monsieur SAX, et le saxophone»

Cette conférence permet de découvrir l’itinéraire d’Adolphe Sax  par des correspondances de l’époque et son apport pour les instruments à vents ainsi que sa fabuleuse invention d’un instrument  totalement nouveau: le saxophone.

Par des extraits sonores et vidéos, nous retraçons l’histoire de cet instrument, le répertoire concertant, sa place dans l’orchestre, le music-hall, le jazz, les grands solistes comme Sigmund Rascher, Martel Mule, et bien d’autres jusqu’à aujourd’hui.